Trois-Rivières, le 26 septembre 2022 – Répondant à l’appel de mobilisation du Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec (RTRGFQ), la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM) se mobilise afin de dénoncer les barrières d’accès des femmes aux services sociaux et de santé. À cet effet, une série de vignettes sera diffusée afin de sensibiliser la population à certaines réalités des femmes en matière d’accès aux services de santé et afin d’interpeler les candidat.e.s aux élections sur cet enjeu.


Les femmes plus durement touchées par les barrières d’accès
En tout temps, mais encore davantage durant la campagne électorale, la santé des femmes et des hommes doit demeurer une priorité, puisque les défis vécus pour accéder aux services sociaux et de santé sont importants. « Nous voulons mettre de l’avant le fait que des barrières d’accès affectent plus durement les femmes puisqu’elles sont les principales utilisatrices du réseau, en plus d’être souvent celles qui sont en charge des soins et qui font le lien entre leur famille et les services sociaux et de santé », rappelle Joanne Blais, directrice de la TCMFM. Par ailleurs, pour plusieurs d’entre elles vivant à la croisée des oppressions, notamment les femmes autochtones, racisées, immigrantes, aînées, de la diversité sexuelle, en situation de pauvreté, ayant des limitations fonctionnelles ou vivant en zone rurale, les obstacles se croisent et se cumulent.


Constats majeurs pour la Mauricie
En se mobilisant au niveau régional, la TCMFM souhaite par ailleurs signifier à la population les enjeux de santé des femmes, particuliers de la Mauricie. Le rapport « Portrait de santé des femmes dans la région sociosanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec » publié en mars 2022, identifie quatre problématiques prioritaires, soit l’isolement, la santé mentale, la violence conjugale et l’employabilité. Ces enjeux de santé qui affectent particulièrement les Mauriciennes, et plus encore les femmes qui ont des barrières d’accès qui s’ajoutent, doivent être pris en compte par les candidate.e.s aux élections. Des solutions doivent être apportées.


Cette action s’inscrit dans le cadre de la campagne d’alerte sur les entraves au droit des femmes à la santé du RTRGFQ. De pair avec les 16 autres Tables régionales, la TCMFM poursuivra les actions pour cette campagne qui revendique que TOUTES les femmes aient rapidement un réel accès à des services sociaux et de santé publics, gratuits, universels, de qualité et culturellement sécuritaires sur l’ensemble du territoire du Québec.

– 30 –

Source :
Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie : 819-372-9328