Depuis longtemps, la TCMFM a adopté une approche féministe intersectionnelle et interculturelle pour sa gestion et au sein même de sa culture organisationnelle.

Fière de la diversité de ses membres, la TCMFM a le privilège d’entretenir des liens étroits avec les femmes de communautés Atikamekws de Manawan, Opitciwan et Wemotaci, mais aussi avec les femmes des communautés immigrantes à Trois-Rivières et en Mauricie.

Il était donc tout naturel pour l’équipe de répondre à l’appel lancé par les femmes du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde (RAAM) et de participer à la Marche contre le racisme à Trois-Rivières, le samedi 6 juin dernier.

Éléonore et Laura se sont ainsi jointes au millier de personnes présentes, équipées de leurs masques, afin d’affirmer à nouveau le soutien de la TCMFM aux femmes migrantes, immigrantes et racisées, aux femmes autochtones, et plus largement à toutes les femmes marginalisées.

Nous nous mobiliserons sans relâche jusqu’à l’atteinte de l’égalité femmes-hommes, mais aussi entre toutes les femmes!