Guérir pour transformer, transformer pour guérir : déracinons la violence. 

Du 25 novembre au 6 décembre 2022, la TCMFM invite les groupes de femmes et communautaires, ainsi que la population, à soutenir la campagne 2022 des 12 jours d’actions contre les violences faites aux femmes qui vise à mettre en lumière la banalisation et la récurrence des discriminations genrées et de déraciner leurs origines en redonnant aux femmes discriminées le pouvoir de s’exprimer.

Les violences se sont aggravées, intensifiées et transformées au cours des derniers années. Selon un article publié dans La Presse le 20 octobre dernier, intitulé Les cas déclarés de violence conjugale encore en hausse,[1] le nombre de déclarations faites à la police par des femmes victimes de violence conjugale a connu une hausse pour la septième fois en sept ans, l’an dernier, et ce, selon ce qu’a rapporté Statistique Canada, qui signale que le portrait réel est assurément pire que ne le suggèrent les données.

Il est nécessaire que les mentalités changent, les systèmes se transforment et que la société guérisse dans son ensemble pour permettre aux victimes de reprendre leur pouvoir. Il est nécessaire de comprendre les origines de cette dite violence et de montrer que ce phénomène est un problème collectif. Il est essentiel de donner aux femmes l’espace d’être entendues, notamment à celles dont la parole est trop souvent ignorée.

La thématique de cette année rappelle donc l’importance de déraciner les origines de la violence, d’en comprendre sa base, et ce, pour contribuer à la guérison collective de la société affectée notamment par le sexisme, les violences sexuelles, le racisme, le colonialisme, ou encore l’homophobie. Plus que jamais, il est nécessaire de mettre en lumière les enjeux criants pour les femmes, les reculs sur des gains obtenus par des luttes antérieures et les barrières d’accès aux services qui sont grandissantes. Des engagements concrets de la part des gouvernements provincial et fédéral pour éliminer ces violences systémiques sont exigés.

Refusons le silence et faisons (re)connaître toutes les formes de violences systémiques!

Continuons d’agir pour l’élimination des violences faites aux femmes!


[1]  https://www.lapresse.ca/actualites/2022-10-20/les-cas-declares-de-violence-conjugale-encore-en-hausse.php