Malgré les circonstances liées à la COVID-19, la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM) poursuit ses activités en lien avec la Marche mondiale des femmes (MMF). La TCMFM lance une campagne de sociofinancement sur la plateforme trifluvienne La Ruche.

Il est donc possible de soutenir le mouvement en se procurant les objets de financement suivants : des signets ensemencés, des bandeaux multifonctions et des épinglettes de la Marche mondiale des femmes.

Les signets regroupés par cinq dans une enveloppe représentent les cinq revendications de la MMF. Les graines dans les signets permettront de planter de la laitue, des tomates et des fleurs. Les bandeaux multifonctions sont quant à eux des accessoires pour la tête, aux couleurs de la Marche mondiale des femmes, et permettent de montrer son soutien à la cause.

La Marche mondiale des femmes est plus que jamais importante pour la défense des droits des femmes, l’égalité entre femmes et hommes, et l’égalité entre toutes les femmes. Au Québec, depuis le début des mesures d’urgence sanitaire, il est impossible de demeurer sourdes aux injustices vécues par les femmes.

Majoritairement présentes dans le secteur des soins de santé et des services sociaux, les femmes sont au front malgré les risques encourus, tout en faisant face à une grande précarité financière. De nombreuses autres femmes ont subi une perte de revenu. De plus, on observe une recrudescence de témoignages rapportant les violences subies par des femmes.

Pour contribuer, visitez le https://laruchequebec.com/projet/marche-mondiale-des-femmes-mauricie-7142/. Les fonds recueillis serviront à financer des activités de la Marche mondiale en Mauricie, notamment le transport en autobus de la délégation régionale vers le rassemblement national, lorsque celui-ci aura lieu. 

Poursuivez votre lecture :