S’impliquer

Devenir membre

Être membre de la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie, c’est :

  • Un accès privilégié à toute l’information disponible en matière de condition féminine;
  • La possibilité de participer à des rencontres, formations ou colloques à des tarifs préférentiels;
  • Contribuer concrètement à l’avancement des conditions de vie des femmes de la région;
  • Faire partie d’un réseau actif qui défend les droits des femmes!
Conditions
  • Remplir la demande d’adhésion;
  • Adhérer à la mission et aux objectifs de la TCMFM;
  • En tant que groupe : être représenté par une femme;
  • Respecter les statuts et règlements;
  • Verser sa cotisation annuelle;
  • Participer aux activités de la TCMFM.
Responsabilités

Les membres ont les responsabilités de fournir de l’information et de partager leurs opinions, afin que la TCMFM puisse faire progresser les échanges et les discussions et ainsi favoriser le lien d’appartenance, la cohésion et la vitalité du mouvement dans toute sa diversité.

Types d’adhésion

Membre régulière : un groupe de femmes incorporé en vertu de la Loi sur les Compagnies, géré majoritairement par des femmes, qui se définit comme un groupe féministe et qui démontre que ses actions visent principalement la promotion et l’amélioration des conditions de vie des femmes.

Membre affiliée : un groupe ou un comité dont la vocation ne correspond pas en tous points aux critères d’une membre régulière, mais qui travaille dans le domaine de la condition féminine et qui veille à la promotion ou à l’amélioration des conditions de vie des femmes.

Membre individuelle : une femme qui veille à la promotion ou à l’amélioration des conditions de vie des femmes et qui s’implique à l’intérieur de l’organisation.

Membre sympathisante : une femme ou un groupe qui adhère et sympathise aux luttes reliées au mouvement des femmes et qui appuie moralement l’organisation.

Devenir membre de la TCMFM

    Type d'adhésion

    Membre régulièreMembre affiliéeMembre individuelleMembre sympathisante










    Désirez-vous vous impliquer dans un comité de travail?
    OuiNon


    Si oui, avez-vous un champ d'intérêt particulier?

    Lors d'une première demande d'adhésion

    Remplissez le portrait de votre organisme et joignez à votre demande, en format électronique (PDF ou Word):

    1. l'extrait du procès-verbal de la réunion de votre conseil d'administration, collective, exécutif ou autre document faisant état de la décision d'adhérer à la TCMFM ;
    2. un exemplaire de votre charte ou à défaut un document décrivant vos objectifs et activités ;
    3. la composition de votre conseil d'administration (comité de gestion, collective).

    Portrait de votre organisme

    Êtes-vous un groupe autonome de femmes?
    OuiNon


    Votre organisme s'adresse-t-il aux femmes seulement?
    OuiNon


    Si vous êtes un groupe mixte, possédez-vous un comité femmes ou un programme spécifique pour les femmes?
    OuiNon


    Est-ce que vos interventions se situent sur le territoire de la Mauricie?
    OuiNon


    Êtes-vous membre d'autres organismes (local-régional-provincial)?
    OuiNon


    Décrivez brièvement les objectifs et les principales activités de votre organisme, de votre comité femmes ou de votre programme spécifique pour les femmes:


    Adhérez-vous à la mission et aux objectifs de la TCMFM?
    OuiNon

    Veuillez faire parvenir le paiement de votre cotisation par chèque à la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM) au 1060, rue Saint-François-Xavier, bureau 315, Trois-Rivières QC  G9A 1R8 ou par virement Interac à info@tcmfm.ca (dans ce dernier cas, SVP nous en aviser). Merci!

    Renouveler son adhésion à la TCMFM

      Type d'adhésion

      Membre régulièreMembre affiliéeMembre individuelleMembre sympathisante










      Désirez-vous vous impliquer dans un comité de travail?
      OuiNon


      Si oui, avez-vous un champ d'intérêt particulier?

      Veuillez faire parvenir le paiement de votre cotisation par chèque à la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM) au 1060, rue Saint-François-Xavier, bureau 315, Trois-Rivières QC  G9A 1R8 ou par virement Interac à info@tcmfm.ca (dans ce dernier cas, SVP nous en aviser). Merci!

      Mobilisations

      En tant que regroupement régional en défense collective des droits des femmes, la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM) mène une action politique, sans partisanerie. Elle agit pour que les gouvernements et les instances décisionnelles apportent des solutions concrètes améliorant les conditions de vie des femmes.

      À cet effet, la TCMFM organise des mobilisations telles que des manifestations et des marches en soutien aux causes qui rassemblent le mouvement des femmes. Elle prend aussi part régulièrement à des actions en faveur des enjeux directement liés à sa mission, par exemple sous la forme de lettres d’appui ou de pétitions.

      Pétitions, campagnes et lettres d’appui

      Pétitions
      Agissez pour une loi sur les droits humains et les entreprises canadiennes à l’étranger

      Pétition à la Chambre des communes du Canada pour l’adoption d’une loi sur la diligence raisonnable en matière de droits humains et d’environnement.

       Pétitions
      #StopLesCyberviolences – Quand les droits des femmes sont menacés, il faut se lever !

      La campagne de sensibilisation #StopLesCyberviolences vise à changer les mentalités et à outiller les victimes et leurs proches.

      Nous vous invitons à montrer votre appui aux revendications auprès du gouvernement pour qu’il prenne position et s’engager à contrer ce problème endémique en luttant contre l’impunité des agresseurs et en exigeant qu’il se tienne debout face aux GAFAM.

      Pétitions
      LE DROIT À L’AVORTEMENT EST EN DANGER AUX ÉTATS-UNIS!

      Le 24 juin 2022, la Cour suprême des États-Unis a décidé de supprimer les mesures de protection fédérale du droit à l’avortement, et chaque État américain peut désormais réglementer le droit à l’avortement de manière indépendante.

      L’avortement est désormais totalement ou presque totalement interdit dans 26 États américains, et d’autres sont sur le point d’adopter des restrictions ou des interdictions du droit à l’avortement similaires.

      L’accès à l’avortement est un droit humain fondamental. En vertu du droit international, chacun a droit à la vie, à la santé et à ne pas subir de violence, de discrimination, de torture ou d’autres traitements cruels, inhumains ou dégradants. 

      Forcer une personne à mener une grossesse contre son gré – pour quelque raison que ce soit – est une violation de ces droits. L’avortement doit être légal, sûr et accessible à toutes. 

      Pour cette raison, Amnistie Internationale vous demande d’écrire dès maintenant aux gouverneurs des États américains afin de garantir le droit à l’avortement ! 

      Pétitions
      Protéger le droit à l’avortement au Canada.

      La fuite d’un projet d’opinion de la Cour suprême des États-Unis a révélé que celle-ci pourrait bientôt annuler l’arrêt Roe c. Wade, un jugement historique sur le droit à l’avortement. Une telle décision priverait ainsi des centaines de milliers de personnes de tout accès à un avortement sécuritaire sur le territoire américain.

      Alors que l’indignation suscitée par cette décision fait le tour du monde, les Canadiens passent en revue leurs propres droits en matière d’avortement. En effet, il est encore difficile pour de nombreuses personnes au Canada d’avoir accès à des services liés à l’avortement.

      Pour cette raison, la Coalition pour le droit à l’avortement au Canada (CDAC) exhorte le gouvernement fédéral à agir sans tarder pour honorer plusieurs de ses engagements électoraux essentiels à la protection et à l’amélioration de l’accès à l’avortement au Canada.

      Pétitions
      Pour l’adoption d’une loi sur la diligence raisonnable en matière de droits humains et d’environnement qui :

       

      1) exigerait que les entreprises préviennent les impacts négatifs sur les droits humains et l’environnement tout au long de leurs opérations et chaînes d’approvisionnement mondiales ;

      2) exigerait que les entreprises fassent preuve de diligence raisonnable, y compris en évaluant soigneusement la manière dont elles pourraient contribuer à des atteintes aux droits humains ou à l’environnement à l’étranger et en garantissant l’accès à des voies de recours en cas de préjudice ;

      3) entraînerait des conséquences significatives pour les entreprises qui omettent de faire preuve de diligence raisonnable adéquate et d’en faire rapport ; 

      4) établirait un droit statutaire pour les personnes lésées de demander justice devant les tribunaux canadiens.

      Campagne d’appui pour une réforme de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement.

      Le projet de loi pour moderniser la Loi canadienne sur la protection de l’environnement a été introduit au Sénat. Cependant, il faut le renforcer, autrement rien ne va changer par rapport au droit à un environnement sain et le contrôle des substances toxiques et leur impact indéniable sur notre santé et sur l’environnement.

      Campagne d’appui aux revendications du FRAPRU

      Le FRAPRU mène une campagne d’appuis en faveur d’une politique d’habitation visant à développer massivement des nouveaux logements sociaux (sous forme de HLM, de coopératives et d’OSBL d’habitation), à reconnaître le droit au logement et à mieux protéger les locataires contre les abus du marché privé. Déjà, 290 organisations ont fait connaître leur appui. Nous vous invitons à appuyer cette demande et à le faire savoir en remplissant le formulaire ci-dessous.

      Campagne d’appui pour une réforme du régime d’assurance-chômage

      Le MASSE vous invite à apporter votre appui à la campagne  » Une réforme c’est vital et c’est possible  ». Joignez votre voix au MASSE en écrivant à la Ministre Carla Qualtrough. 

      Les revendications : 

      1. Un régime d’assurance-chômage adapté à la réalité la réalité des travailleur.se.s de  l’industrie saisonnière.
      2. Un régime d’assurance-chômage adapté à la réalité des travailleur.se.s à temps partiels.
      3. Un régime d’assurance-chômage adapté à la réalité des femmes sur le marché du travail.
      4. Un régime d’assurance-chômage qui ne fragilise pas davantage les travailleur.se.s à faibles salaires.

      Prochaines mobilisations