Projets en cours

Découvrez les différents projets en cours par la TCMFM. Que ce soit pour l’égalité des genres ou les conditions de vie des femmes, la TCMFM est là.

L’accès des femmes à l’emploi en Mauricie, une priorité!

2018-2021, financé par Femmes et Égalité des genres Canada

Ce projet porte sur les obstacles à l’emploi rencontrés par les femmes lors de l’accès, du retour ou du maintien à l’emploi ainsi que tout au long de leur parcours professionnel. Le projet vise à améliorer la participation à l’emploi des femmes, dont les femmes immigrantes et autochtones, dans la région de la Mauricie, et ainsi à réduire leur vulnérabilité économique. Le projet poursuit les objectifs spécifiques suivants :

  • favoriser le développement d’une concertation intersectorielle autour de la participation des femmes à l’emploi;
  • sensibiliser les élues et élus municipaux et promoteurs de projets, qui contribueront à la mise en œuvre des priorités régionales de développement adoptées en 2017;
  • appuyer les partenaires de plusieurs secteurs dans le renforcement de leur capacité à mieux répondre aux besoins des femmes en employabilité.

Le projet a commencé par la mise sur pied, en septembre 2018, d’un comité de suivi composé de partenaires sociaux, économiques et institutionnels issus de plusieurs secteurs d’activités. Cette concertation permet de développer une vision commune, de mieux comprendre les obstacles à la participation des femmes au marché du travail, mais aussi de définir et de mettre en œuvre des solutions.

Un état de situation a été produit en collaboration avec le Centre de recherche sociale appliquée (CRSA). Il documente les obstacles notamment structurels qui freinent la participation des femmes à l’emploi ainsi que les besoins de Mauriciennes pour accéder à l’emploi, se maintenir en emploi ou progresser professionnellement.

Un forum régional s’est tenu le 30 avril 2019 afin de diffuser les résultats de l’état de situation et de faire émerger des pistes de solution favorisant l’accès des femmes à l’emploi en Mauricie. Une synthèse de la démarche de documentation et de consultation a été produite à l’automne 2019.

Ces travaux ont alimenté l’élaboration d’un plan d’action intersectoriel 2019-2021. Ses orientations visent à améliorer les pratiques collectives et à mieux répondre aux besoins de la main-d’œuvre féminine dans la région.

Lancement d’une campagne de sensibilisation sur les droits des travailleuses

Cette campagne de sensibilisation a pour objectif de conscientiser les employeurs sur les conditions minimales inscrites dans la Loi sur les normes du travail, et qui touchent particulièrement les femmes, afin de favoriser des conditions de travail plus justes et ainsi contrer des pratiques discriminatoires.

En ce sens, une série de vignettes sur les droits au travail traitant 7 thématiques différentes dont le congédiement sans juste cause, les pratiques interdites, le harcèlement psychologique et sexuel, le salaire à pourboire, l’interruption de grossesse, les décès et les congés rémunérés.

Vignette 1

Vignette 5

Vignette 2

Vignette 6

Vignette 3

Vignette 7

Vignette 4

La force de l’inclusion de toutes les femmes en Mauricie : la TCMFM, un organisme phare!

2019-2023, financé par Femmes et Égalité des genres Canada

Ce projet s’étend sur quatre ans. Il vise le renforcement de la capacité organisationnelle de la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM). La TCMFM saisit ainsi l’occasion de documenter les bonnes pratiques mises en œuvre au cours des dernières années afin d’aller plus loin et d’apporter les améliorations nécessaires. Au terme du projet, la TCMFM pourra mieux rassembler, concerter et porter la voix de l’ensemble des groupes de femmes et communautaires de la Mauricie dans toute leur diversité sur les enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes, mais aussi et particulièrement entre toutes les femmes.

L’année 1 du projet a servi à documenter l’état du mouvement des femmes en Mauricie et à redéfinir les enjeux qui sont ressortis comme prioritaires. La consultation des groupes présents dans chacun des six territoires de la Mauricie a été amorcée et sera finalisée à l’année 2. Le but est de définir la situation désirée pour le mouvement des femmes dans les années à venir.

Le comité-conseil mis en place détermine le cadre de référence de la consultation des groupes membres et encadre la réflexion sur un plan de communication interne. Le Centre de recherche sociale appliquée (CRSA) fournit un accompagnement pour réaliser des outils de consultation cohérents et efficients.

Le projet vise en particulier à créer ou à renforcer des liens avec des groupes représentant les femmes de la diversité : diversité ethnique, culturelle, femmes autochtones, minorités visibles, immigrantes, réfugiées, diversité sexuelle, femmes marginalisées. Dans ce cadre, la TCMFM entend soutenir, comme elle l’a toujours fait, les groupes de femmes dans leur volonté de s’organiser, notamment par l’obtention de nouvelles sources de financement. Ainsi, la TCMFM a offert son soutien à trois organisations représentant des femmes autochtones ou immigrantes pour la rédaction de réponses à un appel de projets en matière de violence conjugale entre janvier et février 2020.

État des lieux régional et territorial : l’égalité entre les femmes et les hommes et entre toutes les femmes

2017-2021 financé par le Secrétariat à la condition féminine

Ce projet vise à documenter les enjeux prioritaires en Mauricie en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, et entre toutes les femmes. En concertation avec ses membres et partenaires, la TCMFM souhaite dégager des pistes de solution afin de faire avancer l’égalité dans la région et ses territoires.

Lors de l’année 1, une analyse de statistiques et une consultation auprès des membres ont été réalisées. Ce travail a mené à la rédaction d’un État des lieux régional, diffusé en 2018.

Les années 2 et 3 ont été consacrées à la documentation cette fois des enjeux par territoire (villes et MRC). Des consultations ont été conduites auprès de membres et partenaires dans les six territoires de la région et quelques entrevues ont été réalisées auprès de citoyennes. Cet État des lieux territorial a été publié en 2020.